ANIDA

Detailed description of the Agency's organisation chart

The Supervisory Board

The Supervisory Board is ANIDA's decision-making body. It supervises the agency's activities of the agency, in application of the guidelines and policy of the State defined in terms of agricultural integration and development. It assists, through its opinions and recommendations, the ANIDA Director General in the exercise of his functions and powers. In this capacity, the Supervisory Board deliberates and approves :
  • the strategic development plan;
  • the internal rules;
  • the multi-year action and investment programme;
  • performance contracts or contracts of objectives and means;
  • the budget;
  • the Chief Executive Officer's social report;
  • acquisitions and disposals of assets;
  • equity investments;
  • the year-end accounts;
  • the annual performance report;
  • the draft collective agreement;
  • the organisation chart;
  • the recruitment programme;
  • the pay scale;
  • the procedures manual;
  • restructuring or recovery plans;
  • international agreements and conventions;
  • the Chief Executive Officer's annual activity reports;
  • the agency's financial statements, on the basis of the report of the statutory auditor or auditor's report;
  • the performance report.
 

General Management

The Executive Board is the Agency's management body. The Directorate General comprises the Directorate in charge of Regional Coordination Monitoring (DSC), the Communication Unit, the Management Control Unit, the Internal Auditor and the Assistant to the Director General. The Director General is assisted by the Secretary General.

A. The Managing Director

The Chief Executive Officer is responsible for the general administration of ANIDA and ensures that the decisions taken by the Supervisory Board and the supervisory authorities are implemented. 

The General Manager is responsible for :

  • draw up multiannual action programmes and annual action plans;
  • proposing the Agency's organisation chart and submitting it to the Supervisory Board for adoption;
  • recruiting and managing staff in accordance with the provisions of the procedures manual and exercising hierarchical authority over them; 
  • preparing the budget and implementing it as authorising officer;
  • to participate in the search for the funding needed to carry out the Agency's missions;
  • de soumettre au Conseil de surveillance l’état d’exécution du budget précédent, le rapport d’activités annuel et le rapport social ;
  • to submit the financial statements drawn up by the Accounting Officer to the Supervisory Board for review and adoption;
  • forwarding quarterly reports on the implementation of the agency's budget and cash position to the technical and financial supervisors.
  1. Assistant to the Managing Director

The Assistant to the CEO is responsible for providing administrative and organisational support, managing the CEO's diary, correspondence and communications, and coordinating the activities of the Executive Board.

It is responsible for :

  • receive, transmit and screen the General Manager's telephone calls;
  • identify and assess the Branch's operating needs and provide solutions;
  • manage your diary and schedule;
  • process and write mail;
  • to classify ;
  • prepare and organize the General Manager's meetings and working sessions;
  • organizing the General Manager's travel arrangements;
  • manage the reception of visitors to the General Management. 

2. The Regional Coordination Monitoring Department (DSC) :

Under the authority of the General Manager, the Department in charge of monitoring regional coordinations (DSC) is responsible for coordinating the activities of regional coordinations, and ensuring that they are coordinated with those of operational departments and services. It is the focal point for the regional coordinations at General Management level:

In this capacity, she is responsible for :

  • support the work of the regional coordinators by identifying and assessing their needs, and finding solutions to make their work more effective;
  • seek synergies between Regional Coordinations to harmonize their actions;
  • develop a dialogue between the Regional Coordinations and the operational departments and services;
  • capitalize on the best experiences and practices to be duplicated from one Regional Coordination to others;
  • produce periodic reports on the activities of the Regional Coordinations;

Under his Coordination, Regional coordinators implement programs and policies designed and developed at branch and operational department level. 

They are responsible for :

  • participate in the selection of sites for farm development;
  • organize the selection of beneficiaries in conjunction with local authorities;
  • de participer au suivi des travaux de réalisation des aménagements et infrastructures ; 
  • take part in the acceptance of infrastructures and equipment;
  • fill in synoptic sheets on facilities, infrastructures and equipment invested ; 
  • carry out service and maintenance programs;
  • implement and monitor development programs for crop and livestock production;
  • support product marketing;
  • help implement the crop protection, soil protection and soil restoration program; 
  • implement and monitor the capacity-building and professionalization program for producers;
  • implement and monitor the Farm Advisory program;
  • help assess farmers' needs in terms of agricultural equipment and products (seeds, fertilizers, plant protection products, etc.);
  • monitor the use of agricultural equipment and products (seeds, fertilizers, phytosanitary products, etc.) intended for producers;
  • support the implementation of soil protection and restoration activities, and the preservation of the sanitary quality of farm produce; 
  • initiate environmental monitoring actions to ensure the sustainable development of agricultural farms;
  • provide support/advice to private developers;
  • provide support/advice to private operators;
  • participate in the implementation of the monitoring and evaluation program.

3. Management Control Unit

The role of the Management Control Unit is to provide the Managing Director with the administrative, financial and technical information needed to make strategic decisions, and to design and implement a monitoring and evaluation system.

It is responsible for :

i. For budgetary control

  • identify and assess the Agency's functional and investment requirements, in conjunction with operational departments and services;
  • coordinate the preparation of the Agency's annual budget guidance note;
  • de coordonner la préparation du projet de budget soumis pour adoption au Conseil de Surveillance ; 
  • to give an opinion prior to the launch of a contract;
  • to give an opinion before incurring expenditure;
  • give an opinion prior to expenditure;
  • de confectionner et tenir à jour un tableau faisant apparaître, à partir d’indicateurs, l’évolution de l’activité de l’ANIDA ; 
  • regularly review the level of budget execution in conjunction with the Administrative and Financial Department and the Accounting Agency;
  • de produire trimestriellement un rapport sur la gestion de l’Agence ;
  • constantly monitor changes in headcount and payroll;

ii. for the Monitoring & Evaluation section

  • coordinate and monitor the implementation of the Agency's Strategic Plan;
  • ensure that all socio-economic studies relating to the establishment of reference situations are carried out;
  • set up a database system to collect, record, measure and use information on farm achievements, the integration of producers, support for private promoters and farm development; 
  • monitor and measure the effects and impacts of the Agency's interventions; 
  • coordinate the Agency's Quality Management System;
  • produce the Agency's half-yearly and annual activity reports for presentation to the Supervisory Board; 

4. Communication Unit

The Communication Unit's role is to develop and implement the company's internal and external communication strategy.

It is responsible for :

  • design and implement the Agency's communications plan;
  • enhance the Agency's image;
  • assess the need for communication materials and media;
  • draw up specifications for contracts to purchase equipment, communication media and services;
  • support the Agency's Contracts Committee in the evaluation of technical and financial bids received during the award of contracts for the supply of equipment, communication media and services;
  • promote the Agency's activities, achievements and results; 
  • to handle all partnerships and cooperative ventures with a communications underpinning on behalf of the Agency;
  • organize the Agency's participation in activities and ceremonies requiring a stand;
  • manage relations and contacts with external partners; 
  • Design the digital communication strategy with internal and external partners;
  • design, lead and distribute the Agency's communication tools and/or media;
  • design and produce all digital and multimedia content;
  • design, develop and maintain the Agency's website. 

5. The Internal Auditor

The Internal Auditor's mission is to support the General Manager in improving the Agency's procedures and results, checking the accuracy of organizational and financial information, and adopting new working methods.

In this capacity, he is responsible for :

  • ensure that the procedures defined by the Agency and the laws and regulations in force are properly applied; 
  • ensure compliance with current regulations; 
  • ensure the execution and optimization of operations; 
  • ensure the reliability of financial and accounting information;
  • risk mapping; 
  • propose a periodic schedule of inspection assignments to be carried out;
  • ensure the adoption of an internal control framework (ICF) for the management of identified risks;
  • carry out periodic audits of the Agency's management, at the request of the Director General or on its own initiative;
  • coordinate external audit assignments received by the Agency;
  • monitor the implementation of recommendations arising from external audit assignments received by the Agency.

The General Secretary 

The General Secretary assists and deputizes for the General Manager. He is responsible for coordinating administrative services (the IT Department, the Legal Department, the Procurement Unit, the Environment Unit, the General Mail Office) and operational departments and services (the Research, Development and Infrastructure Department, the Training and Development Department, the Partnership and Support Department, the Administrative and Financial Department and the Accounting Agency).

A. Support services 

    1. IT Department

The IT Department's mission is to design and implement the Agency's IT development policy, through the acquisition and management of new Information and Communication Technologies (NICT).

In this capacity, he is responsible for :

  • define the Agency's IT development policy;
  • assess, identify needs and equip departments and services with IT equipment;
  • d’élaborer les cahiers des charges relatifs aux dossiers de marchés d’acquisition de matériel et logiciels informatiques ;
  • d’apporter son appui à la Commission des Marchés de l’Agence dans les évaluations des offres techniques et financières reçues au cours de la passation des marchés d’acquisition de matériel et de logiciels informatiques ;
  • de gérer et d’assurer la maintenance du parc informatique et des logiciels ;
  • de développer et d’exploiter les projets et applications informatiques ;
  • d’assurer la sécurité des moyens informatiques et fichiers ;
  • d’administrer le réseau local informatique et de gérer l’Intranet et l’accès au réseau Internet ; 
  • d’appuyer techniquement les autres services ;
  • de renforcer les capacités informatiques du personnel de l’ANIDA ;
  • d’organiser le traitement informatique des activités des services ;
  • de gérer et sauvegarder les fichiers produits dans les services ;
  • de gérer et mettre à jour les bases de données ; 
  • de mettre à jour et numériser la documentation et mettre en place un Système d’Informations Géographiques (SIG) ;

2. Le Service juridique

Le Service juridique a pour attributs de veiller à l’application de la loi par tous les directions et services de l’Agence.

In this capacity, he is responsible for :

  • de sensibiliser, de conseiller et d’apporter des solutions aux Directions, services, cellules sur toutes les problématiques juridiques et législatives que peut rencontrer l’Agence ;
  • de rédiger et traiter des dossiers, documents et contrats en rapport avec son expertise tels que les contrats, conventions de partenariat, protocoles, concessions ou actes juridiques ;
  • de suivre l’évolution des contentieux auxquels l’Agence est liée ;
  • d’analyser les risques juridiques de l’Agence et ses protections ;
  • de faire de la veille et de rester informé sur les évolutions du droit et des textes de loi ;
  • d’être le point focal de l’Agence pour les questions juridiques (tribunaux, avocats, huissiers, notaires, Agent judicaire de l’Etat, etc.).

3. La Cellule de Passation des Marchés

La Cellule de Passations des Marchés a pour mission de veiller à la qualité des dossiers de passation de marchés ainsi qu’au bon fonctionnement de la commission des marchés. 

A ce titre, elle est chargée :

  • de l’examen préalable de tout document à soumettre au Directeur général en matière de marchés publics ;
  • de l’examen préalable de tout document à transmettre à des tiers en matière de marchés publics ;
  • de l’examen préalable de tout document à signer avec des tiers en matière de marchés publics ;
  • du classement et l’archivage de tous les documents relatifs aux marchés publics passés par les différents services ; 
  • de la tenue du secrétariat de la Commission des Marchés ;
  • de l’appui aux différents services pour les opérations de passation de marchés ; 
  • de la réalisation et la tenue de tableaux de bord sur les délais de mise en œuvre des différentes étapes des procédures de passation des marchés et de réalisation des calendriers d’exécution des marchés ; 
  • de l’identification des besoins de formation des services en matière de marchés publics, la liaison avec les missions extérieures, notamment celles d’audit des marchés, l’établissement de rapports trimestriels sur la passation et l’exécution des marchés ;
  • de l’élaboration de rapports périodiques sur la passation des marchés de l’Agence.

4. la Cellule de l’Environnement

est chargée :

  • de concevoir, d’élaborer et de superviser la politique environnementale de l’Agence ;
  • de donner un avis avant la réalisation des aménagements et des infrastructures ;
  • de concevoir, mettre en place et de superviser la politique et les méthodes de défense et de restauration des sols ; 
  • de définir et superviser les actions pour la préservation de la qualité sanitaire des produits issus des fermes agricoles ; 
  • de mettre en place et superviser le processus de veille environnementale pour garantir un développement durable des fermes agricoles ;
  • de concevoir, mettre en place et de superviser la politique et les méthodes de protection des cultures, de défense et de restauration des sols ; 
  • de participer à la coordination du volet environnement du système de management qualité.

5. Le Bureau du Courrier général

Le Bureau du Courrier général a pour attributs la réception, le tri, l’affranchissement, l’envoi et le suivi des opérations relatives au traitement du courrier pour toute l’Agence.

In this capacity, he is responsible for :

  • de réceptionner le courrier destiné à l’Agence ;
  • d’organiser l’envoi du courrier destiné aux correspondants de l’Agence à l’intérieur comme à l’extérieur du pays ; 
  • d’organiser la distribution en interne ;
  • de concevoir et mettre en place un système de classement et d’archivage physique et électronique du courrier arrivée et départ ;
  • de mettre en place un système de numérisation des courriers ;
  • de superviser la gestion de la documentation ;
  • de veiller à la bonne conservation des archives ;
  • de prendre en charge les demandes de courses et d’expéditions de documents ;
  • les Directions et services opérationnels


B. La Direction des Etudes, des Aménagements et des Infrastructures (DEAI)

La Direction des Etudes, des Aménagements et des Infrastructures (DEAI) a pour mission de concevoir et de réaliser le plan d’investissement, les études de faisabilité, les projets d’infrastructures et d’aménagements, d’équiper en matériel les projets d’infrastructures et d’aménagements de même que ceux pour appuyer l’initiative privée et d’assurer leur maintenance.

It is responsible for :

  • d’examiner les demandes de réalisations adressées à l’Agence et d’apporter des réponses ;
  • de réaliser les études, aménagements et infrastructures ;
  • de contrôler et de superviser des travaux de réalisation des aménagements et infrastructures ; 
  • de réceptionner les aménagements et les infrastructures ;
  • d’apporter un appui technique aux promoteurs privés ;
  • d’apporter un appui technique aux opérateurs privés ; 
  • de fournir en équipements des infrastructures et les aménagements ;
  • d’assurer la maintenance et de l’entretien des infrastructures et des aménagements réalisés ;
  • d’apporter une assistance technique à la Direction du Partenariat et de l’Appui ;

La Direction des Etudes, des Aménagements et des Infrastructures est structurée en deux services : 

  • un Service des Etudes et des Aménagements ;
  • un Service de la Maintenance des Equipements.

i. le Service des Etudes et des Aménagement (SEA)

est chargé :

  • d’examiner les demandes de réalisations adressées à l’Agence et d’apporter des réponses ;
  • d’élaborer les cahiers des charges relatifs aux dossiers de marchés d’études, de travaux et de contrôle pour la réalisation des travaux d’aménagements et des infrastructures ;
  • d’appuyer la Commission des Marchés dans les évaluations des offres techniques et financières reçues au cours de la passation des marchés pour la réalisation des aménagements ;
  • de contrôler et de superviser les travaux de réalisation des aménagements et infrastructures ; 
  • de réceptionner et de mettre à disposition les aménagements et infrastructures ;
  • de mettre en place, en relation avec le service Informatique, une base de données des demandes de fermes ; 
  • de mettre en place, en relation avec le service Informatique, un Système d’Information Géographique des aménagements et infrastructures réalisés ;
  • de concevoir et de mettre à jour régulièrement les fiches synoptiques de chaque ferme enregistrant les aménagements et le matériel investis ; 
  • d’apporter une assistance à la Direction du Partenariat et de l’Appui dans l’élaboration de requêtes de financement, la négociation des conventions à signer avec les partenaires et la mise en œuvre de ces conventions.
  • d’apporter un appui technique aux promoteurs privés ;
  • d’apporter un appui technique aux opérateurs privés dans la mise en valeur agricole ;

ii. le Service de la Maintenance des Equipements (SME)

est chargé :

  • d’élaborer les cahiers des charges relatifs dossiers de marchés de fournitures en équipements des infrastructures et des aménagements ;
  • d’appuyer la Commission des Marchés de l’Agence dans les évaluations des offres techniques et financières reçues au cours de la passation des marchés de fournitures en équipements des infrastructures et des aménagements ;
  • de mettre en place le programme périodique d’entretien et de maintenance des infrastructures et des aménagements réalisés et appuyer sa mise en œuvre ;
  • de fournir en pièces de rechange et en matériel d’entretien et de maintenance les infrastructures et aménagements réalisés ;
  • de superviser la maintenance et l’entretien des infrastructures réalisées ou de contractualiser avec des prestataires ;
  • de superviser le fonctionnement des ouvrages ;
  • d’apporter un appui technique aux promoteurs privés ;
  • d’apporter un appui technique aux opérateurs privés dans la mise en valeur agricole ;

2. La Direction de la Formation et de la Mise en valeur (DFMV)

La Direction de la Formation et de la Mise en Valeur a pour mission d’accompagner la mise en valeur agricole des fermes réalisées, d’appuyer les promoteurs privés et d’assurer la formation des bénéficiaires. 

It is responsible for :

  • d’organiser les producteurs ; 
  • de développer un programme de conseil agricole pour les producteurs ;
  • de développer les programmes de mise en valeur pour les deux volets, productions végétales et productions animales ;
  • d’appuyer les producteurs dans la commercialisation des productions des fermes ;
  • d’appuyer les producteurs dans leur programme de protection des cultures, de défense et de restauration des sols ; 
  • de renforcer les capacités des producteurs ;
  • de mettre en œuvre le développement d’un programme environnemental dans le processus de mise en valeur agricole ;
  • d’apporter un appui technique aux promoteurs privés dans leur programme de mise en valeur agricole ;
  • d’apporter un appui technique aux opérateurs privés dans leur programme de mise en valeur agricole
  • d’apporter une assistance technique à la Direction du Partenariat et de l’Appui ;

La Direction est organisée comme suit :

  • un Service de la Mise en Valeur / Productions végétales ;
  • un Service de la Mise en Valeur / Productions animales ;
  • un Service de la Formation ;

i. le Service de la Mise en Valeur / Productions végétales (SPV)

est chargé :

  • d’organiser les producteurs dans des groupements, associations ou entreprises reconnus par l’Etat ; 
  • de concevoir, d’élaborer, de coordonner et de superviser le programme de conseil agricole pour les producteurs ; 
  • d’apporter un conseil aux producteurs sur le type de production à faire ;
  • de mettre en place un cadre de suivi de l’économie des filières agricoles ;
  • de concevoir, d’élaborer, de coordonner et de superviser les programmes de mise en valeur agricole des fermes ;
  • de concevoir, de mettre en place et de superviser la mise en œuvre des outils des mécanismes et des dispositifs appropriés de commercialisation des productions des fermes ;
  • d’élaborer les cahiers des charges relatifs aux dossiers de marchés d’acquisition de matériel agricole, d’intrants agricoles (semences, engrais, produits phytosanitaires, etc.) pour appuyer producteurs ;
  • d’apporter un appui à la Commission des Marchés de l’Agence dans évaluations des offres techniques et financières reçues au cours de la passation de marchés d’acquisition de matériel agricole, d’intrants agricoles (semences, engrais, produits phytosanitaires, etc.) pour appuyer les producteurs ;
  • d’apporter un appui technique aux opérateurs et promoteurs privés dans la mise en valeur / productions végétales ;
  • d’apporter une assistance à la Direction du Partenariat et de l’Appui dans l’élaboration de requêtes de financement, la négociation des conventions à signer avec les partenaires et la mise en œuvre de ces conventions pour le volet productions végétales.

ii. le Service de la Mise en Valeur / Productions animales (SPA)

est chargé :

  • d’intégrer et de promouvoir des activités d’élevage fermes ; 
  • de concevoir, d’élaborer, de coordonner et de superviser le programme de productions animales (vaches, volaille, poissons…) ; 
  • d’élaborer les cahiers des charges pour les dossiers de marchés d’acquisition, de prestations en appui au programme de productions animales (vaches, volaille, poissons…) ;
  • d’appuyer la Commission des Marchés dans les évaluations des offres techniques et financières reçues au cours de la passation des marchés d’acquisition, de prestations en appui au programme de de productions animales (vaches, volaille, poissons…) ;
  • d’appuyer à la conception et superviser les programmes expérimentaux en reproduction ;
  • travailler à l’amélioration de la qualité génétique des animaux ; 
  • d’aider au renforcement des règles et de l’adaptation des normes en matière de productions animales : hygiène, alimentation, qualité, sécurité et rentabilité ; 
  • d’appuyer et animer des actions de formation dans le domaine de la production animale (assistance et planification des activités), 
  • d’assister à la prophylaxie des animaux,
  • de veiller à l’entretien des équipements des bassins, des bâtiments, de la clôture, du matériel roulant du volet productions animales ;
  • de veiller au respect des itinéraires techniques de production et à l’alimentation des animaux (vaches, volaille, poissons…) ;
  • d’apporter un appui technique aux opérateurs et promoteurs privés dans la mise en valeur / productions animales ;
  • d’apporter une assistance à la Direction du Partenariat et de l’Appui dans l’élaboration de requêtes de financement, la négociation des conventions à signer avec les partenaires et la mise en œuvre de ces conventions pour le volet productions animales.

iii. le Service de la Formation (SF)

est chargé :

  • de concevoir, d’élaborer, de tester des modules de formation technique destinés aux producteurs ; 
  • d’évaluer les besoins de formation technique des producteurs ;
  • de concevoir et d’élaborer le plan de formation technique périodique des producteurs ;
  • d’organiser, de coordonner ou de superviser les ateliers de formation technique des producteurs ;
  • de démarcher, en relation avec la Direction du Partenariat et du Suivi, des partenaires pour le financement des programmes de formation des producteurs ;
  • de concevoir, d’élaborer et de superviser le programme de professionnalisation des producteurs ;
  • d’élaborer des termes de références ou cahier des charges relatifs aux dossiers de marchés de sélection de prestataires ou acquisition du matériel didactique pour la formation technique des producteurs ;
  • d’appuyer la Commission des Marchés dans les évaluations des offres techniques et financières reçues au cours de la passation de marchés de sélection de prestataires ou acquisition de matériel didactique pour la formation des producteurs ;
  • d’apporter un appui en formation aux opérateurs et promoteurs privés.

3. La Direction du Partenariat et de l’Appui (DPA)

La Direction du Partenariat et de l’Appui a pour mission de contribuer au développement institutionnel de l’Agence à travers la mobilisation des ressources financières et d’assurer un appui à la promotion de l’Initiative Privée.

It is responsible for :

  • de rechercher des ressources dans le cadre de la Coopération nationale et internationale pour le financement des projets ;
  • de rédiger, suivre et négocier en relation avec les directions et services opérationnels, les propositions et requêtes de financement ;
  • d’organiser des missions d’évaluation des conventions et programmes financés par les partenaires techniques et financiers ;
  • de superviser la mise en œuvre du programme d’appui à l’initiative privée ;
  • de démarcher, de consolider et d’étendre la base de données des opérateurs privés pour la mise en valeur de fermes déjà réalisées ;
  • de négocier les contreparties financières à verser à l’Agence sur des protocoles de partenariat signés avec les opérateurs privés pour la mise en valeur des fermes ;
  • d’appuyer les producteurs dans le traitement de leurs dossiers de crédit de campagne auprès des institutions financières ;

La Direction du Partenariat et de l’Appui est organisée en deux (2) services :

  • un Service du Partenariat ;
  • un Service de l’Appui et de l’Assistance.

i. Le Service du Partenariat  (SP)

est chargé :

  • de démarcher, consolider et étendre la base des partenaires techniques et financiers, la coopération nationale et internationale afin d’obtenir des financements ;
  • de rédiger, suivre et négocier en relation avec les directions et services opérationnels, les propositions et requêtes de financement ;
  • d’élaborer et de mettre à jour les conventions portant définition du cadre de coopération avec les partenaires techniques et financiers ;
  • d’assurer le suivi de la mise en œuvre des conventions signées, notamment par la tenue en temps réel d’une situation précise et exhaustive des niveaux d’exécution ;
  • de piloter et d’organiser des missions d’évaluation des conventions et programmes financés par les partenaires techniques et financiers ;
  • d’appuyer et d’encadrer la participation des directions et services opérationnels dans l’élaboration de requête de financement.

ii. le Service de l’Appui et de l’Assistance (SAA)

est chargé :

  • de recenser toutes les demandes d’appui à l’Initiative Privée reçues par l’Agence ;
  • de concevoir une base de données des demandes d’appui à l’Initiative Privée ;
  • d’organiser les visites des sites d’exploitations des promoteurs privés ;
  • de préparer la tenue des comités de sélection, d’établir les procès-verbaux de réunions et d’attributions et d’élaborer les lettres de notifications aux bénéficiaires d’appui (promoteurs privés) et les conventions d’appui ;
  • d’assurer le suivi de la mise en œuvre des conventions d’appui ;
  • de démarcher, de consolider et d’étendre la base de données des opérateurs privés pour la mise en valeur des fermes ;
  • d’élaborer des protocoles de partenariat avec les opérateurs privés pour la mise en valeur des fermes ; 
  • de négocier les contreparties financières à verser à l’Agence par les opérateurs privés ;
  • d’évaluer les besoins de crédits des producteurs et de trouver des solutions au financement des campagnes de mise en valeur ;

4. La Direction administrative et financière (DAF)

La Direction administrative et financière a pour mission de conduire la phase administrative de l’exécution du budget en recettes et en dépenses, de gérer les Ressources humaines et les moyens généraux.

A ce titre, elle est chargée :

  • de préparer et d’organiser pour la signature du Directeur général les dossiers d’engagement, de liquidation, de certification et d’ordonnancement des dépenses et des recettes ; 
  • de tenir la comptabilité administrative de l’Agence ; 
  • de veiller au suivi des engagements, des ordonnancements et du niveau d’exécution budgétaire en rapport avec la Cellule de Contrôle de Gestion et de l’Agence comptable ;
  • de gérer le personnel, les carrières et la paie ;
  • de gérer et tenir la comptabilité des matières ;
  • d’assurer la gestion du matériel roulant, du mobilier, de l’immobilier, des déplacements professionnels, des entretiens et maintenance du matériel et des locaux, de l’électricité, de l’eau, du téléphone, de l’hygiène et la sécurité, de l’approvisionnement en consommables. 

La Direction administrative et financière est organisée comme suit :

  • un Service de l’Administration et des Finances ; 
  • un Service des Ressources Humaines. 

i. Le Service de l’Administration et des Finances (SAF)

est chargé :

  • d’organiser et de préparer à la signature du Directeur général les bons d’engagement, les bon de commande, les états de dépenses ;  
  • d’organiser et de préparer à la signature du Directeur Général, avant mandatement, les dossiers de liquidation, de certification et d’ordonnancement des dépenses ; 
  • d’organiser et de préparer à la signature du Directeur général les Ordres de Paiements et les Ordres de recettes et de les transmettre à l’Agent comptable ;
  • de tenir la comptabilité administrative de l’Agence ; 
  • de veiller au suivi des engagements, des ordonnancements et du niveau d’exécution budgétaire en rapport avec la Cellule de Contrôle de Gestion et de l’Agence comptable ;
  • de préparer à la clôture de la gestion, le compte administratif à soumettre à l’adoption du Conseil de Surveillance de l’Agence lors de la séance de vote des états financiers ;
  • de recenser les besoins en matériel de bureau, matériel roulant, mobilier, carburant et consommable de bureau de l’Agence ;
  • d’élaborer le cahier des charges relatifs aux marchés d’acquisition de matériel de bureau, matériel roulant, mobilier, carburant et consommable de bureau de l’Agence ;
  • d’appuyer la commission des Marchés dans les évaluations des offres techniques et financières des dossiers de marchés d’acquisition de matériel de bureau, matériel roulant, mobilier, carburant et consommable de bureau ; 
  • d’assurer la gestion du matériel de bureau, du matériel roulant, du mobilier, du carburant, des consommables de bureau, de l’immobilier ; 
  • de gérer et de tenir la comptabilité des matières ;
  • d’organiser les déplacements professionnels du personnel à l’intérieur et à l’extérieur du pays ;
  • d’assurer les entretiens et maintenances du matériel de bureau, du matériel roulant, des locaux ;
  • de trouver les moyens de maintenir les locaux de l’Agence dans les bonnes conditions d’hygiène et de sécurité ;
  • d’assurer l’approvisionnement des locaux en électricité, eau, téléphone.

ii. Le Service des Ressources Humaines (SRH)

est chargé : 

  • d’évaluer les besoins en ressources humaines de l’Agence en relation avec les Directions et services ;
  • d’établir périodique un programme de recrutement ; 
  • d’organiser le recrutement du personnel ; 
  • de gérer le personnel et le plan de carrières des agents ;
  • de gérer la paie du personnel ;
  • d’évaluer les besoins en formation du personnel ;
  • de concevoir et d’élaborer le plan de formation annuel du personnel ;
  • d’assurer la formation continue du personnel ;
  • d’organiser l’évaluation périodique des membres du personnel ;
  • de concevoir et d’élaborer le dossier de marché de sélection de compagnie d’assurance pour assurer la couverture maladie du personnel ;
  • de participer à l’évaluation des offres techniques et financières du marché de sélection d’une compagnie d’assurance pour la couverture maladie ;
  • de passer le marché de sélection de compagnie d’assurance pour assurer la couverture maladie du personnel ;
  • d’évaluer périodiquement la gestion de la couverture médicale du personnel ;
  • de concevoir, d’élaborer et de superviser le programme d’assistance sociale au personnel ;
  • d’effectuer les déclarations sociales du personnel auprès de la Caisse de Sécurité Sociale ;
  • d’effectuer les déclarations fiscales du personnel auprès de la Direction Générale des Impôts et Domaines ;
  • de produire le rapport social annuel de l’Agence.

5. L’Agence comptable (AC)

L’Agence comptable relève, sur le plan administratif, de l’autorité du Directeur général de l’ANIDA. Elle a pour mission de recouvrer les recettes, payer les dépenses, tenir la comptabilité et élaborer les états de synthèse.

It is responsible for :

  • d’encaisser les recettes au titre des ressources obtenues de l’Etat, des conventions ou protocoles signés, contrats de prestations, vente de produits d’appels d’offres ;
  • de conserver les fonds et valeurs de l’Agence ;
  • de payer les dépenses régulièrement ordonnancées par le Directeur général ;
  • de procéder, sous sa responsabilité, aux ajustements de la trésorerie nécessaire pour faire face aux dépenses exigibles ; 
  • de tenir la comptabilité des opérations qu’il exécute ;
  • d’élaborer les états de synthèse qu’il présente sous la forme d’un rapport financier qu’il présente chaque année au Conseil de Surveillance.

L’Agence comptable est organisée comme suit :

  • Un service chargé de la vérification et du paiement des dossiers de dépenses est chargé : 
  • Un service chargé de la comptabilité est chargé : qui est compétent, notamment dans l’encaissement des recettes, le paiement des dépenses par comptes de trésorerie, le suivi des mouvements, la comptabilisation des opérations et l’élaboration des états de synthèses. 

i. Le service du paiement des dépenses (SPD)

est chargé : 

  • de réceptionner les Ordres de paiement des dépenses déjà ordonnancées et liquidées par le Directeur Général ;
  • d’effectuer les vérifications nécessaires en s’assurant de l’existence de crédits, d’engagement déjà réservé, de la certification des dépenses par le Directeur Général ; 
  • d’établir les chèques ou les Ordres de Virement à faire signer à l’Agent Comptable pour le paiement des dépenses régulièrement ordonnancées et liquidées par le Directeur général ;
  • de s’assurer de la transmission à la banque, des ordres de virement signés par l’Agent comptable ;
  • de remettre aux bénéficiaires, après décharge, les chèques déjà signés par l’Agent Comptable ;
  • de faire le suivi et de s’assurer du règlement dans les délais des charges fiscales et sociales ;
  • d’effectuer le classement et l’archivage des dossiers comptables.

ii. Le service de la comptabilité (SC)

est chargé :  

  • d’assurer le suivi de la mobilisation du budget alloué à l’Agence ;  
  • d’encaisser les recettes au titre des ressources obtenues de l’Etat, des conventions ou protocoles signés, contrats de prestations, vente de produits d’appels d’offres ;
  • de conserver les fonds et valeurs de l’Agence ;
  • de procéder, sous sa responsabilité, aux ajustements de la trésorerie nécessaire pour faire face aux dépenses exigibles ; 
  • de gérer la caisse de paiement de menues dépenses ; 
  • d’effectuer les rapprochements bancaires ; 
  • de tenir la comptabilité des opérations qu’il exécute ;
  • d’élaborer les états de synthèse qu’il présente sous la forme d’un rapport financier à présenter chaque année au Conseil de Surveillance ;
  • de préparer et de déposer à la Cour des Comptes les dossiers comptables et les états de synthèse après la tenue de la réunion du Conseil de Surveillance pour arrêter les comptes ;